AVANTAGE

Une usine de biogaz est le moyen le plus efficace pour le traitement des déchets organiques. Tout autre système consomme de l'énergie, tandis qu’une usine de biogaz en produit. En plus d’être écologiques, elles produisent du biogaz et des bio-fertilisants.

Autres avantages : l'énergie électrique et thermique, le biométhane, les économies sur les coûts en capital pour la construction de nouvelles installations de traitement des déchets.
La production de biogaz évite l'émission de méthane dans l'atmosphère, l’utiliser est le meilleur moyen de prévenir le réchauffement climatique.

BIOGAZ
Gaz produit par l’émanation de méthane lors de la digestion de matières organiques. Les micro-organismes métabolisent le carbone à partir des substrats organiques en l’absence d'oxygène (anaérobie). Ce processus est aussi appelé décomposition ou digestion sans oxygène et s’inscrit dans le processus de la chaîne alimentaire. Le biogaz se compose à 60% de méthane (CH4) et à 40% de dioxyde de carbone (CO2). Les synonymes de biogaz sont des termes comme gaz d'égout, gaz de mine, gaz des marais, et gaz méthane. La valeur calorique du biogaz varie entre 6 000 à 75 000 kcal.

BIO-FERTILISANTS
L’efficacité des bio-engrais est définie par la substance active NPK et son composé biologique (acides humiques et macroéléments). La biomasse récupérée à la sortie conserve toutes ses substances actives initiales. Les bio-fertilisants peuvent être utilisés pour augmenter la production céréalière jusqu’à 50%.

ÉLECTRICITÉ ET CHALEUR
Il est possible de produire 2,4 kWh d'électricité + 2,8 kWh d'énergie thermique à partir de 1m3 de biogaz (composé à 60% de méthane). Le biogaz est utilisé comme combustible dans les usines de cogénération sans aucune autre transformation. Il n'est pas nécessaire de brûler le biogaz séparément pour produire de l'énergie thermique. L’énergie thermique est récupérée à partir des systèmes de refroidissement l’usine.

BIOMETHANE
Pour utiliser le biométhane comme carburant pour voiture ou pour l’injecter dans le réseau, il faut que celui-ci soit traité et débarrassé du CO2. Après ce traitement le gaz produit à la même qualité que le gaz naturel (98-99% de méthane CH4). La seule différence est la source de ce gaz.