PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Une usine de biogaz de Zorg Biogas produit du biogaz et des bio-engrais à partir de déchets biologiques et des cultures énergétiques grâce à la fermentation sans oxygène (digestion anaérobie). Une usine industrielle de production de biogaz est un projet de construction composé à 70-80% d'équipements. La majeure partie sont les réacteurs fermés (ou digesteurs, réservoirs de méthane, bioréacteurs) faits en béton armé ou en cuve de verre-acier fusionné. La construction est de type modulaire avec un diamètre de 24m et une hauteur de 6m. En cas d’augmentation de la capacité de l'usine le nombre de digesteurs est augmenté en conséquence.

Les déchets biologiques sous forme liquide sont drainés dans l’installation à l’aide d’une pompe sanitaire à travers le pipeline. Ils sont d'abord stockés dans le réservoir principal, où ils sont homogénéisés et chauffés (parfois refroidi) à la température requise.

Les déchets solides sont entrainés dans un chargeur à vis spécial. Vient ensuite le digesteur qui est chauffé par un agent de transfert de chaleur.

Les micro-organismes, qui réalisent tout le travail de fermentation des déchets, sont injectés une unique fois dans le digesteur au démarrage. Les produits finis obtenus sont : le biogaz et les bio-fertilisants.

Le biogaz est stocké dans un gazomètre. A l'intérieur le biogaz est mis sous pression et égalisé. De ce gazomètre est reliée la chaîne d’alimentation de l’installation en gaz ou diesel-gaz combinant alimentation en gaz et en électricité. Le système d’alimentation en gaz  intègre des processus de séchage, de suppression du sulfure d'hydrogène et de conditionnement de gaz. Les grandes installations de biogaz sont équipées de systèmes d’éclairage au biogaz. Dans le cas où les propriétaires n'ont pas besoin d'électricité mais de gaz comme produit final, l'usine peut être équipée d’un système d'élimination du CO2.

La biomasse digérée est un engrais. La phase d'engrais liquide est séparée de la phase d'engrais solide à l’aide d’un séparateur puis est stockée dans un réservoir.
Une usine de production de biogaz est entièrement automatisée. Le travail d’un seul homme une heure par jour suffit à la maintenance technique et à l’exploitation.