Couverture de boue anaérobie à flux ascendant (UASB)

Le fonctionnement des digesteurs UASB est très différent des autres technologies. Les matières premières se déplacent hydrauliquement sans agitateurs.

thumbnail-image-51385

Description de la technologie

La zone active c’est une couche de bactéries granulées qui forment des colonies sous forme de plaques. Après le contact des substances organiques avec les bactéries de la zone active, la libération de biogaz se produit. Une bulle de gaz s'accroche à un culot contenant des bactéries et s'élève du bas du digesteur vers le haut.

Une membrane séparatrice de gaz installée dans la partie supérieure du digesteur sépare les bulles de gaz des granulés. Après la séparation des bulles de gaz la couche des granulées descendent dans la zone active de sorte que la matière première est mélangée sans agitateurs.

Les digesteurs UASB utilisent des matières premières très liquides avec des sucres solubles comme les eaux usées, le lactosérum, la mélasse, les eaux usées de distillerie.

Les digesteurs UASB fonctionnent avec une charge organique très élevée de 12 à 20 kg / m³, et le temps de rétention hydraulique n'est que de 1 à 3 jours. Cela permet de traiter de grands volumes d'effluents dans un digesteur de petit volume.

Caractéristiques distinctives :

  • le temps de rétention court,
  • les boues granulées,
  • la forte charge de matière sèche organique (MSO) 12-50 kg / m³,
  • le mélange hydraulique par remontée de gaz,
  • l'élimination du soufre avec des filtres à charbon actif,
  • l'refroidissement du biogaz dans un refroidisseur.
de 500 kW à 10 MW
Capacité de puissance

Substrats appropriés :

  • effluent de levure,
  • empilement de mélasse post-alcool,
  • lactosérum,
  • effluents de papeterie,
  • eaux usées des brasseries.

Vous cherchez une solution pour votre entreprise ?

Formulaire de contact

Veuillez remplir le formulaire et nous vous recontacteron

* Champs obligatoires