Unités de méthanisation pour les tris des déchets (DSM)

Unités de méthanisation pour les tris des déchets (DSM)

Les usines de tri des déchets solides municipales (DSM) trient les déchets et produisent des déchets triés à haute teneur en matières organiques. Ces déchets triés sont une matière première pour la production de biogaz dans les unités de méthanisation.

thumbnail-image-59633

Le biogaz - une alternative à la combustion et à la mise en décharge

Les entreprises de traitement des déchets gagnent sur le tarif d'utilisation et sur ce qu'elles extraient des déchets. Le biogaz est exactement ce qui peut être retiré des déchets en plus du plastique, du verre, du métal et du papier.

De plus, la station de biogaz vous permet de réduire la quantité de déchets et d'économiser sur les frais d'enfouissement. La fermentation de la matière organique dans une usine de biogaz est plus écologique que la combustion.

Les déchets solides prétriés sont transformés en biogaz de l'une des manières suivantes :

  1. la mise en décharge où les puits sont forés dans des déchets enfouis,

  2. dans les unités de méthanisation où les déchets «frais» sont recyclés tout de suite après le tri des ordures.

    Les unités de méthanisation sont plus productives que les décharges et leur durée d’exploitation est plus longue. Dans les décharges, le gaz s’épuise au bout de 3-7 ans. Par contre, les unités de méthanisation peuvent fonctionner pendant plus de 50 ans.

Méthodes de traitement des déchets solides municipaux

Plusieurs technologies sont utilisées pour le recyclage des déchets solides municipaux (DSM) dans les unités de méthanisation :

  1. Technologie classique

    Pour utiliser la technologie classique, un bon tri, une séparation hydraulique ou des presses sont nécessaires ce qui double le coût du projet. Par conséquent, on ne recommande pas cette méthode.

  2. Digestion à sec avec le digesteur tournant

    La technologie est intéressante, mais également très chère. Parmi les inconvénients sont la consommation importante d'énergie et le coût de l'entretien du digesteur tournant du moteur.

  3. Digestion à sec avec les digesteurs de type garage avec mélangeurs

    Le rendement de gaz avec et sans mélangeurs n'est pas significativement différente. Parmi les inconvénients sont la consommation importante d'énergie et l'entretien du mélangeur à digesteur rotatif du moteur.

  4. Digestion à sec avec les digesteurs discontinus de type garage

    Le choix optimal pour le traitement des déchets solides pollués c'est les digesteurs discontinus de type garage. Les inclusions inorganiques qui arrivent dans le digesteur humide posent quelques problèmes, mais pour le digesteur sec c'est une bonne solution. Ces inclusions agissent comme un scarificateur permettant au percolât de pénétrer profondément dans les déchets.

    Dans ce cas, les mélangeurs ne sont pas nécessaires. L'inconvénient de cette méthode est l'action périodique et la nécessité d’une grande espace. Les unités de méthanisation doivent être assez volumineuses pour recevoir la quantité importante de déchets afin d’accueillir plusieurs digesteurs qui égalisent les pulsations de biogaz.

    La Société « Zorg Biogas » a participé à trois projets utilisant la méthode sèche en Inde et en Russie.

Technologies de traitement des déchets solides dans les unités de méthanisation

Pour calculer un devis pour une unité de méthanisation, veuillez remplir le questionnaire pour les usines de tri des déchets solides municipaux.

Vous cherchez une solution pour votre entreprise ?

Formulaire de contact

Remplissez le formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires