Unités de méthanisation pour les laiteries

Unités de méthanisation pour les laiteries

Le lactosérum est un sous-produit de la production laitière. Dans le même temps, le lactosérum est également une matière première pour la production de biogaz dans les unités de méthanisation.

thumbnail-image-79747

Biogaz contre le lactosérum séché

Les déchets de production laitière sont du lactosérum. Il est utilisé de l'une des manières suivantes : rejet dans les champs de filtration ou dans les eaux usées, séchage du lactosérum, unité de méthanisation.

  1. Rejet dans les champs de filtration ou dans les eaux usées

    Cette méthode d'élimination est problématique pour l'environnement, elle est abandonnée par les entreprises au profit des deux autres.

  2. Séchage du lactosérum

    Les coût des équipements de séchage sont moins cher que les coûts de l'unité de méthanisation. Cependant, en cas d'évaporation ou de séchage sous vide du lactosérum, la laiterie engendre des coûts énergétiques supplémentaires. Le produit final (la poudre de lactosérum) est en demande mais fait face à une baisse des prix en raison de l'acquisition de matériel de séchage par de nombreuses laiteries.

  3. Unité de méthanisation

    De nos jours, de nombreuses entreprises veulent être respectueuses de l'environnement. La transformation du lactosérum en biogaz permet au producteur de refuser à 100% le gaz naturel ou le mazout. Ainsi, le coût des produits laitiers peut être réduit. Pour le traitement du lactosérum, la technologie de couverture de boue anaérobie à flux ascendant (UASB) convient.

Méthodes d'élimination

Pour calculer un devis pour une unité de méthanisation, veuillez remplir le questionnaire pour les laiteries.

Vous cherchez une solution pour votre entreprise ?

Formulaire de contact

Remplissez le formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires