Unités de méthanisation pour les producteurs d'ensilage

Unités de méthanisation pour les producteurs d'ensilage

Comme alternative à la production commerciale de céréales, les entreprises agricoles peuvent cultiver du maïs pour l'ensilage spécifiquement pour la production de biogaz, de l’électricité et de biométhane. La production de biogaz est particulièrement importante pour les opérations situées loin des artères logistiques. Les agriculteurs appellent la production d'énergie électrique «l'envoi de céréales par des fils».

thumbnail-image-47664

Unités de méthanisation pour l'ensilage

La moitié des unités de méthanisation européennes fonctionnent avec l'ensilage de maïs ou avec un mélange d'ensilage et de déchets. Le maïs est spécialement cultivé pour produire de l'électricité ou du biogaz en méthane.

Il existe un avis que l'ensilage de maïs pour l'énergie occupe les terres qui pourraient être utilisées pour produire la nourriture. Cependant, ceux qui expriment une telle opinion oublient qu’en Europe d'aujourd'hui, il y a une surproduction de nourriture. Il est économiquement plus avantageux pour les agriculteurs de produire de l'énergie que de la nourriture et personne ne meurt de faim.

En Europe, cultiver le maïs pour produire de l'ensilage pour la production de l'énergie est la meilleure décision financière. Partout dans le monde ou il n’y a pas assez de nourriture les agriculteurs cultivent généralement des céréales.

Il existe plusieurs technologies de biogaz pour transformer l'ensilage :

  1. CSTR - Digesteur avec l’agitation continue

  2. Digesteurs à haute charge

Composante économique et les technologies de transformation

Unité de méthanisation de 1,2 MW à Okny, région d’Odessa (Ukraine)

CSTR - Digesteur avec l’agitation continue

La technologie classique représente le digesteur avec le chauffage et l’agitation constante. Dans la plupart des unités de méthanisation cette technologie particulière est utilisée. Les unités sont de 100 kW à plusieurs MW. Ces unités sont assez simples et fiables mais le coût d'investissement atteint jusqu'à 3-4 millions d'euros par MW.

Unité de méthanisation 10 MW à Teofipol (Ukraine). Digesteurs à haute charge

Digesteurs à haute charge

La technologie des digesteurs à haute charge (HLR) nécessite que la matière sèche (MS) dans les digesteurs soi de 16%, contrairement à la technologie classique avec 7% de MS. Les digesteurs à haute charge sont chargés deux fois plus que les digesteurs CSTR. Et le coût d’investissement pour ces digesteurs représente deux tiers de celui pour les digesteurs CSTR. La technologie HLR est particulièrement bien adaptée pour l'ensilage et les projets à grande échelle avec une puissance électrique supéri

En règle générale, les unités de méthanisation d'ensilage, utilisant des technologies classiques, se rentabilisent en 5-7 ans. La technologie des digesteurs à haute charge réduit la période à 3-4 ans.

Les digesteurs à biogaz fonctionnant avec de l'ensilage de maïs, contrairement à ceux fonctionnant au fumier, ne sont pas chauffés et demandent le refroidissement. Le chauffage est nécessaire seulement pendant le démarrage et aussi pendant la période froide. Le reste du temps, surtout en été, les unités de méthanisation doivent être refroidies.

Une unité de méthanisation de 1 MW consomme 20 000 tonnes d'ensilage par an. Avec un rendement de 40 tonnes par l'hectare, la superficie requise de terres cultivés est de 500 hectares.

Pour calculer un devis pour une unité de méthanisation, veuillez remplir le questionnaire pour les agriculteurs.

Installations réalisées dans cette branche de l'industrie

thumbnail-image-47689

Okny-1

thumbnail-image-47690

Teofipol-2

Vous cherchez une solution pour votre entreprise ?

Formulaire de contact

Remplissez le formulaire et nous vous contacterons dans les plus brefs délais.

* Champs obligatoires