Chargement à haute charge

Chargement à
haute charge

Chargement des substrats

Un chargeur frontal alimente les substrats dans la trémie où ils sont broyés et alimentés dans le convoyeur à vis horizontal. Ensuite, les substrats sont transportés vers le convoyeur à vis verticale.

Alimentation des substrats

Les substrats sont introduits dans le digesteur avec le convoyeur à vis verticale et avec le convoyeur à vis incliné.

Chauffage

La température sélectionnée à l'intérieur du digesteur est maintenue avec des tuyaux de chauffage installés sur les parois internes du digesteur.

Mélange

Les substrats sont périodiquement mélangés à l'aide de mélangeurs robustes verticaux ou inclinés. Les mélangeurs ont été spécialement conçus pour mélanger une masse épaisse et visqueuse.

Refroidissement

En été, les digesteurs ne sont pas chauffés mais refroidis à la place.

Digestion

Les bactéries anaérobies digèrent les substrats, produisant du biogaz.

Conditionnement du biogaz

Le biogaz est collecté et stocké dans le gazomètre au-dessus du post-digesteur ou du digesteur. Le biogaz est ensuite séché dans un refroidisseur et mis sous pression par un compresseur à gaz.

Désulfuration

Le soufre est éliminé au moyen d'un filtre à charbon actif. Le biogaz épuré est pompé pour être brûlé dans le cogénérateur.

prev slide
next slide
01
Chargement des substrats
02
Alimentation des substrats
03
Chauffage
04
Mélange
05
Refroidissement
06
Digestion
07
Conditionnement du biogaz
08
Désulfuration
09

Description de la technologie

Une des caractéristiques des digesteurs à haute charge est une teneur en matières solides élevée jusqu'à 16%. La masse est si épaisse qu'une pierre de 10 kg reste en surface et ne coule pas. La charge de matière sèche organique est de 5 à 15 kg par m³ soit deux à trois plus élevé que celle d'un digesteur avec la technologie classique CSTR.

Pour mélanger la masse épaisse, les mélangeurs à haute charge brevetés sont utilisés, dont la conception permet des réparations à chaud sans arrêter le digesteur.

La fermentation se produit en régime thermophile de 44–55°С.

Ce régime permet le fonctionnement plus sûr pendant la période d'été. Contrairement à un digesteur classique, le digesteur à haute charge n'a pas besoin d'être chauffé mais refroidi. Une température de fonctionnement plus élevée fournit une décomposition plus profonde du substrat ce qui entraîne une augmentation de la production de biogaz.

Une décomposition plus complète donne également de rendement accrus en biogaz. En raison de la charge élevée du digesteur, les coûts d'investissement sont réduits de 1,5 fois par rapport à la technologie classique. Ces installations sont très robustes et cette technologie est particulièrement bien adaptée aux matières premières riches en calories comme l'ensilage de maïs ou l'herbe.

Caractéristiques distinctives :

  • la charge élevée de matière sèche organique jusqu'à 15 kg / m³ de digesteur,
  • la haute teneur en matières solides dans le digesteur jusqu'à 16%,
  • l'approvisionnement en matières premières par des alimentateurs à vis,
  • le chauffage par la tuyauterie sur les parois du digesteur,
  • non seulement le chauffage, mais aussi le refroidissement du digesteur,
  • l'élimination du soufre par des filtres à charbon actif,
  • le refroidissement du biogaz dans un refroidisseur,
  • les modes thermophiles 44 ° - 55 ° C.
de 2,4 à 30 MW
Capacité de puissance

Substrats appropriés :

  • ensilage de maïs,
  • herbe Napier,
  • paille préparée.

Installations réalisées avec cette technologie

thumbnail-image-89815

Teofipol-2

Vous cherchez une solution pour votre entreprise ?

Formulaire de contact

Veuillez remplir le formulaire et nous vous recontacterons

* Champs obligatoires